Accueil > Actualité / Informations > Retours sur les RMLL2013 à Bruxelles

Retours sur les RMLL2013 à Bruxelles

mercredi 7 août 2013, par pascal

L’équipe qui organisera les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Montpellier « RMLL2014 » était évidement présente lors de l’édition 2013 à Bruxelles. Très active et impliquée, elle y tenait d’ailleurs à cette occasion un stand, où nombres de propositions ont été présentées, des questions sur les thèmes, sur l’orga, sur le repas de gala, les événements annexes, concerts, cultures...

À cette fin, nous ne devrions pas tarder à ouvrir les sites de gestion de volontaires, proposions de thèmes, de conférences...

Quelques-uns d’entre nous assuraient le bon fonctionnement du réseau internet wifi et filaire dans le « NOC » ou centre d’opération du réseau pour les plus francophones d’entre nous, d’autres à la mise en place du village associatif, plan, installation et rangement, on pouvait aussi en trouver certain à la remise des badges pour les nouveaux arrivants avec certes, plus ou moins de funambulisme ou de réussite...

...enfin d’autres encore, toujours prêts à donner un coup de main.

Plusieurs personnes venues visiter notre stand et s’enquérir d’informations, nous ont naturellement dirigées vers certaines pistes quant à d’éventuelles candidatures pour les années futures. C’est notamment le cas pour Rennes Bretagne, Grenoble Alpes, Valence Rhone, Québec Sherbrooke/Québec, Maroc Rabat...

Il parait intéressant aux plus motivées d’entre elles de venir participer à l’édition 2014 pour se mettre dans le bain.

Si certains projets sont à l’état embryonnaire, d’autres sont un peu plus mûrs et méritent que l’on s’y intéresse.

Les conférences étaient d’un bon niveau, je n’ai malheureusement pas pu en suivre, compte tenu de mon affectation au stand de présentation des RMLL2014 et que beaucoup de curieux souhaitaient en savoir d’avantage. Mais j’ai eu quelques bons retours. Entre autres, « Liberté 0, si on en parlait ? », « existe t-il une agilité Open-Source ? », « Les recettes de cuisine sont-elles libres ? », « Interopérabilité : Quels enjeux économiques ? », « Le logiciel libre, un atout pour l’accessibilité numérique ? » et évidement beaucoup d’autres que nous ne pouvons citer ici, par manque de place. Il y a eu aussi un moment fort avec la réunion publique des RMLL, pendant laquelle nous avons eu la bonne surprise d’apprendre que nous étions inclus dans le comité dès à présent et pas après avoir organisé notre édition. Ce qui est, à n’en pas douter, tout à fait opportun et propice à la bonne suite de ces rencontres.

À présent, parlons un peu du village associatif. On aurait presque pu le regrouper sur un seul niveau, tellement ils étaient spacieux. Bon, Haiku, OSM, Joomla, Mageia... se sont retrouvés un peu isolés, mais après un bon marquage, tout est rentré dans l’ordre.

En bonne place, l’accueil, très visible, de l’autre côté l’April, l’Aful, fsfe, toutes les grandes associations qui défendent les grandes causes étaient présentes, juste à côté de nous, Framasoft. Un peu plus loin, on pouvait trouver OLPC, Mozilla, LibreOffice, DoudouLinux, FFII, l’Axul et tous les autres.

Sur notre stand, le stand des RMLL2014, nous présentions aussi la FRUL (Fédération Régionale du Logiciel Libre) qui porte les RMLL à Montpellier et aussi Montpel’libre qui n’a pas été mentionnée mais qui était pourtant bien présente, tout le monde a pu le constater.

Le repas du Libre, quant à lui, à eu lieu à l’hôtel de ville de Bruxelles. Un lieu faste et chargé d’histoire, à n’en pas douter, en inadéquation complète à mon sens avec les valeurs défendues par le logiciel libre. Debout, assis, on ne savait plus, finalement tout le monde à fini par terre, ou sur les marches. Le service, un peu trop rapide à desservir les couverts, plus de temps pour manger n’aurait pas nuit à la soirée. La salle était inaccessible aux personnes à mobilité réduite, c’est fort regrettable.

Les journées grand public se sont passées sur la place de la monnaie, à en croire les gens qui y ont assisté. Cela semblait s’être bien passé et de nombreux curieux, intéressés sont venus. Ces journées ont été réussies.

L’auberge de jeunesse dans laquelle nous avons résidé était très sympathique, peut-être un peu bruyante, mais en fait, nous n’étions pas là pour dormir, même passé deux ou trois heures du mat’. Évidement, nul besoin de vous dire que les matins étaient plus que difficiles, mais après un passage sous une bonne douche et à la cafétéria, tout était possible.

Bon, je n’ai pas tout compris sur le plan de circulation et de l’intermodalité entre métro, tram, bus... Mais j’ai toujours fini par trouver mon chemin et il est à noter que les Bruxellois sont des gens charmants et toujours prêts à se rendre disponibles pour indiquer le chemin d’un touriste égaré.

Comme tout un chacun, nous nous sommes livrés nous aussi à des moments de tourismes, pour ramener quelques souvenirs et envoyer des cartes postales. Sillonnant ainsi les rues de cette très belle ville de Bruxelles. Où, l’on entent par certains détours ou dans certaines ruelles la vie bruxeller.

RMLL2014 à Montpellier, les RMLL les pieds dans l’eau

Retrouvez toutes les photos sur Piwigo ou sur http://photo.rmll.info

Téléchargez le document au format pdf

Pascal Arnoux FRUL/Montpel’libre

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL