Accueil > Actualité / Informations > Creative Commons sur les imprimantes 3D

Creative Commons sur les imprimantes 3D

dimanche 11 août 2013, par pascal

C’est peut-être une première dans l’histoire de la création artistique et industrielle. Avec l’impression 3D, la grande majorité des créations sont partagées par leurs créateurs sous des licences qui autorisent la reproduction des objets originaux. Partage ne rime plus avec piratage.

Lorsque l’on pense à l’impression 3D et aux implications du partage des modèles 3D sur la propriété intellectuelle, il est une particularité que l’on néglige souvent d’observer, alors qu’elle pourrait devenir fondamentale pour l’avenir. Contrairement au partage des films, musiques ou jeux vidéo, qui s’est développé à partir d’œuvres commerciales protégées par le droit d’auteur exclusif, le partage des modèles 3D destinés à l’impression se fait essentiellement à partir de créations réalisées par les internautes eux-mêmes, qui acceptent le plus souvent de les partager sous des licences libres.

C’était déjà le cas en 2007 lorsque Dassault Systèmes a lancé 3DVia en se reposant sur les licences Creative Commons, et cette tendance s’est toujours vérifiée depuis. Le site Thingiverse, qui est devenu la référence incontournable de l’hébergement et du partage de fichiers STL (le format standard pour l’impression 3D), propose aujourd’hui des dizaines de milliers de modèles qui sont tous, exclusivement, publiés sous des licences Creative Commons ou BSD. Le service gratuit basé sur des licences libres est immensément plus riche que les plateformes comme Cubify, qui proposent de vendre des modèles imprimables.

Lire la suite

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL