Accueil > Actualité / Informations > Les quatre libertés expliquées : Liberté 0

Les quatre libertés expliquées : Liberté 0

mardi 6 mai 2014, par pascal

Selon la FSFE, la liberté 0 vous permet d’exécuter le programme, pour tous les usages.

Imposer des restrictions concernant l’utilisation d’un Logiciel Libre, par exemple dans le temps (« période d’essai de 30 jours », « cette licence expire le 1er janvier 2004 »), géographiquement (« ce logiciel ne peut être utilisé dans les pays suivant : X, Y, Z ») ou dans ses domaines d’application (« autorisation accordée pour l’utilisation dans les programmes de recherche et pour une utilisation non-commerciale » « ne peut être utilisé pour réaliser des bancs d’essais ») a pour conséquence de rendre ce programme non-libre.

Pour cette semaine que nous réservons spécialement à « Libre en Fête », nous vous proposons de mieux connaître les quatre libertés du logiciel libre.

Les événements que nous organisons ou auxquels nous participons pour cette semaine :

  • Install-Party
  • Séance de travail RMLL2014
  • Atelibre Notions PC - LibreOffice
  • Atelibre Section GNU/Linux
  • Réunion du Groupe International pour les RMLL2014
  • Réunion Générale RMLL2014
  • Atelibre Questions Libres
  • Réunion Groupe OSM (gosmm)
  • Pacte du Logiciel Libre pour les municipales 2014
  • Les quatre libertés expliquées
  • Atelibre Notions PC - Gimp
  • Libellule le journal du libre
  • Atelibre Atelier du Libre
  • RDVL Montpellier - Rendez-vous du libre
  • Cartopartie participative
  • Saisiepartie OSM

Un logiciel est dît « libre » que s’il observe ces quarte libertés fondamentales :

  • la liberté 0 est la liberté d’utiliser le logiciel
  • la liberté 1 est la liberté d’étudier le logiciel
  • la liberté 2 est la liberté de copier le logiciel
  • la liberté 3 est la liberté de modifier le logiciel et de le redistribuer

Liberté 0, on aborde ici plusieurs notions conceptuelles,

La liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages.

Imposer des restrictions concernant l’utilisation d’un Logiciel Libre, par exemple dans le temps, expiration de licence, géographiquement ou dans ses domaines d’applications, une discrimination qu’elle soit par l’âge, le sexe, la provenance, l’origine... a pour conséquence de rendre ce programme non-libre.
Certains handicaps peuvent restreindre l’accessibilité aux logiciels libres sous différentes formes, ainsi, tout doit être mis en œuvre pour permettre son accès quelque soit le handicap et ainsi permettre son accessibilité par tous.
La liberté 0 ne peut tolérer aucune forme de discrimination.


Schéma conceptuel représentant les concepts du logiciel libre

http://liberte0.org
Référence
Lire la suite

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL