Accueil > Actualité / Informations > Les quatre libertés expliquées : Liberté 2

Les quatre libertés expliquées : Liberté 2

samedi 26 avril 2014, par pascal

Selon la FSFE, la liberté 2 vous permet de redistribuer des copies, donc d’aider votre voisin.

Le coût de la copie et de la distribution des logiciels est dérisoire. Si vous n’avez pas le droit de donner un programme à une personne en ayant besoin, cela en fait un programme non-libre. Vous pouvez cependant choisir de le faire moyennant rémunération.

Pour cette semaine que nous réservons spécialement à « Libre en Fête », nous vous proposons de mieux connaître les quatre libertés du logiciel libre.

Les événements que nous organisons ou auxquels nous participons pour cette semaine :

  • Install-Party
  • Séance de travail RMLL2014
  • Atelibre Notions PC - LibreOffice
  • Atelibre Section GNU/Linux
  • Réunion du Groupe International pour les RMLL2014
  • Réunion Générale RMLL2014
  • Atelibre Questions Libres
  • Réunion Groupe OSM (gosmm)
  • Pacte du Logiciel Libre pour les municipales 2014
  • Les quatre libertés expliquées
  • Atelibre Notions PC - Gimp
  • Libellule le journal du libre
  • Atelibre Atelier du Libre
  • RDVL Montpellier - Rendez-vous du libre
  • Cartopartie participative
  • Saisiepartie OSM

Un logiciel est dît « libre » que s’il observe ces quarte libertés fondamentales :

  • la liberté 0 est la liberté d’utiliser le logiciel
  • la liberté 1 est la liberté d’étudier le logiciel
  • la liberté 2 est la liberté de copier le logiciel
  • la liberté 3 est la liberté de modifier le logiciel et de le redistribuer

La troisième liberté nous permet de redistribuer librement des copies.
Avoir la liberté de distribution, libertés 2 et 3, signifie que vous êtes libre de redistribuer des copies, avec ou sans modification, gratuitement ou non, à tout le monde et partout. Être libre de faire tout cela signifie entre autres, que vous n’avez pas à demander, ni à payer pour en avoir la permission.

Le logiciel libre s’oppose au logiciel propriétaire qui n’offre pas les "quatre libertés". « Commercial » et « propriétaire » ne sont donc pas synonymes : si la plupart des logiciels commerciaux sont propriétaires, il en existe aussi des libres ; il existe de même des logiciels non-commerciaux libres et d’autres non-libres.

Un logiciel libre protège la liberté des utilisateurs. À l’opposé, toutes les autres formes de distribution posent des problèmes en matière de liberté pour les utilisateurs.

Considéré comme le « Père » du logiciel libre, Richard Stallman est un programmeur américain hors pair. Son héritage est unanimement reconnu et son influence toujours plus grande sur nos sociétés actuelles de l’information et de la communication.
Ses conférences en français débutent invariablement ainsi : « Je puis résumer le logiciel libre en trois mots : liberté, égalité, fraternité… ».

Lire la suite

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL