Accueil > Cartoparties > Réunions / Compte-rendus > Compte-rendu de la Cartopartie participative Montpellier Les Cévennes et (...)

Compte-rendu de la Cartopartie participative Montpellier Les Cévennes et Alco

lundi 24 novembre 2014

Compte-rendu de la Cartographie participative
Quartiers Les Cévennes et Alco de Montpellier
Samedi 1er novembre 2014

Le pari était risqué, organiser une cartopartie un jour férié relève, de prime abord, presque de la gageüre. Néanmoins, la plupart des commerces étaient ouverts. Nous devons reconnaître qu’il n’y a pas de jour férié pour le handicap, la problématique de circulation reste la même tous les jours.

Notre présence dans les quartiers est toujours accueillie de façon très positive. Cette action citoyenne est perçue comme un lien entre la collectivité et la population, elle permet un investissement de chacun dans la vie locale de son quartier, en quelque sorte une démocratie participative.

1. La Mosquée de l’Union remarquablement accessible, un dispositif pour les sourds et malentendants est même en cours de réalisation
2. Une solution collective pourrait être envisagée
3. Les sols nécessitent une large réfection

Des deux côtés de l’avenue du Professeur Louis Ravas, une concertation souhaitée par les habitants du quartier, semble être une bonne résolution afin de trouver une réponse à l’état actuel d’accessibilité relativement déplorable.
Côté impair les commerces sont indépendants. Nonobstant, une réunion de travail en vue d’une prise en charge collective des travaux peut être envisagée, ce qui permettrait de traiter le problème de façon globale et supportable individuellement. Côté pair les commerces sont loués aux ACM qui en est le bailleur, cela devrait pouvoir s’arranger par l’office public de l’habitat de la communauté de l’Agglomération de Montpellier.

4. Pour pallier au manque d’accessibilité, certains cabinets reçoivent leur clientèle directement à l’hôpital, où tout est prévu pour recevoir les personnes en situation de handicap dans les meilleures conditions.
5. Oups ! Je crois qu’il n’est pas nécessaire d’en dire plus !
6. Très jolis les éclairages en plein milieu du trottoir, mais pas très pratique

Une nouvelle fois, notre passage a permit d’effectuer une sensibilisation des citoyens à la problématique du déplacement des personnes à mobilité réduite. La population, très sensible à ce problème, admet qu’il y a encore du chemin à parcourir avant d’assurer un partage équitable de la voie publique.
La semaine suivant cette journée, nous avons procédé à la saisie des données sur la carte contributive OpenStreetMap. Ainsi, nous avons pu décompter un peu plus de 70 points d’intérêt, qui sont allés alimenter directement l’open data de la ville de Montpellier.

Prochaines étapes l’Écusson, Clemenceau, Gambetta, Le Millénaire, Boutonnet... ? Avant de cartographier les villes et villages alentour.

L’intégralité du compte-rendu
Les photos de la journée
Le dossier complet

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL