Accueil > Actualité / Informations > WoeLab le JerryClan du Togo a fêté ses deux ans d’existence

WoeLab le JerryClan du Togo a fêté ses deux ans d’existence

jeudi 10 septembre 2015

Les espaces innovants du co-working (tiers-lieux), dispositifs privilégiés d’élaboration collaborative entre travail et détente émergent en autant de points phares de la ville de demain. Pourquoi développer ces espaces en Afrique ? Quel format, quelle taille leur donner ? Quels rôles peuvent-ils jouer dans le renouveau des villes africaines ? Pourquoi est-il important de conférer une dimension expérimentale et créative à cette révolution ? Voilà les préoccupations qui ont mobilisé l’Africaine d’architecture dans l’élaboration de l’utopie d’urbanisme inclusif « HubCités Africaines » et son volet « RepLab » de création-duplication de petits ateliers de proximité dont WoeLab est le premier modèle. Mais il faut dire qu’à la source de tout ce que ce FabLab développe depuis 2012 au Togo, il y a cette correspondance qu’ils identifient entre l’« éthique hacker » et les valeurs des sociétés traditionnelles africaines. Et si leur œuvre est traversée de part en part par la logique « LowHighTech » c’est que ce concept nous a semblé la meilleure construction opérative pour souligner cette proximité fondamentale et rendre possible de penser une nouvelle approche de la technologie visant à la mettre à la portée de tous, y compris les couches les plus modestes de la société.

WoeLab essaie de développer le premier fablab réellement de quartier ; incubateur-accélérateur de proximité destiné à impulser à la fois des projets technologiques open hardware natifs, des micro-entreprises innovantes et des démarches internationales de solidarité numérique. Un cadre d’émulation unique, où de jeunes africains, grâce à l’intelligence collective et à un mentorat libre, accèdent au statut d’inventeurs, de porteurs de projets et de chef d’entreprise. Espace d’innovation partagé. Parallèlement aux projets natifs, WoeLab importe des initiatives internationales qui les complètent et ciblées pour leur correspondance avec le cahier des charges LowHighTech. Le concept agit ici comme un principe de sélection et la garantie de leur convertibilité au contexte africain. C’est le cas de Jerry, l’ordinateur « Do It Together » et du projet OpenStreetMap de cartographie libre et collaborative dont des antennes togolaises ont été lancées. Fablab à niveau de rue. WoeLab est ouvert à tous, aussi bien à la petite vendeuse ambulante qu’à l’ingénieur... et surtout librement, conformément à notre éthique de Démocratie Technologique. Toutes les initiatives ont des « Chefs de Projet » ou « Focus », identifiés dans le noyau dur de leur très jeune communauté. L’ensemble des projets développés sont néanmoins suivis collectivement et envisagés comme des « Biens Communs ».

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL