Accueil > Actualité / Informations > Pour rattraper son retard informatique la ville de Montréal mise sur les (...)

Pour rattraper son retard informatique la ville de Montréal mise sur les Logiciels Libres

lundi 12 février 2018

Pour moderniser son parc informatique, la Ville dit vouloir miser sur les logiciels libres

Les élus de la métropole ont poursuivi l’étude détaillée du budget 2018, dont l’adoption est prévue le 24 janvier. Le Service des technologies de l’information (STI) a expliqué devoir continuer à mettre les bouchées doubles pour rattraper son « retard majeur » en informatique.

L’an dernier, une analyse avait en effet évalué que 91% des quelque 600 systèmes utilisés par la métropole étaient obsolètes. Cela va d’un important retard dans les mises à jour à l’utilisation de logiciels datant carrément d’une autre époque. Certains systèmes, notamment ceux utilisés pour la paye des employés, datent des années 70.

Pour rattraper son retard, Montréal prévoit augmenter de 44% en 2018 ses investissements pour moderniser ses logiciels et équipements. Les technologies étant en constante évolution, on estime être en mesure de rattraper le retard « dans un horizon de 10 ans », a expliqué aux élus le directeur du STI. Évidemment, pour y arriver, la Ville devra continuer à investir massivement.

Malgré ces efforts pour moderniser son parc informatique, la Ville précise sur La Presse, qu’elle n’arrête pas pour autant de développer de nouveaux services en parallèle.

Pour moderniser son parc informatique, la Ville dit vouloir miser sur les logiciels libres.

« On n’utilise pas du logiciel libre parce que c’est gratuit. D’ailleurs, ce ne l’est pas, il faut du support. On le prend parce que c’est meilleur dans bien des domaines »,

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL