Accueil > Actualité / Informations > Retour d’expérience sur la migration de Nantes vers les Logiciels (...)

Retour d’expérience sur la migration de Nantes vers les Logiciels Libres

mercredi 7 février 2018

Migration de Nantes et Nantes Métropole vers la bureautique libre LibreOffice

La ville de Nantes et Nantes Métropole, sont des collectivités territoriales, avec des compétences très variées. Ça va, par exemple, de la distribution, collecte de déchets, qui sont des activités très techniques, jusqu’à des choses comme la relation avec le citoyen et l’usager, tout ce qui est organisation des élections, le social. Donc un ensemble de compétences très vaste.

Au niveau informatique, c’est 5 000 postes de travail, 320 applications métier et un écosystème numérique qui est varié. C’est-à-dire, à la fois, de l’open source et du propriétaire, et pas fortement marqués par un éditeur précis tel que Microsoft.

Tout d’abord, ce qui a motivé ce projet, c’est l’obsolescence d’Office 2003. Microsoft avait annoncé la fin du support, donc forcément la ville s’est demandé ce qu’elle allait faire pour remédier à cela. Plusieurs scenarii ont donc été évoquées. Parmi ces scenarii on trouve de la bureautique en ligne. On trouve, évidemment, une montée de version de la suite bureautique Microsoft Office et un passage vers du Libre. Donc la collectivité a étudié ces trois types de scenarii et a choisi un scénario à étudier plus précisément pour faire une étude détaillée, une étude de faisabilité. En fait, c’est le scénario de migration vers LibreOffice qui est ressorti en premier, essentiellement sur un critère financier.

Donc le ville et la métropole ont mené une étude de faisabilité qui correspond à la préparation du projet. Suite à cette phase préparatoire, il y a eu ensuite une validation par la direction générale, donc sur un critère essentiellement financier, avec un principe de base, qui était de migrer l’ensemble des postes de la collectivité vers LibreOffice. On ne se dirige pas ici vers une cohabitation LibreOffice et autre chose, on va vers du full LibreOffice. Parce que les autres options, en fait, ne sont pas tenables.

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL