Accueil > Actualité / Informations > Le Logiciel Libre du mois > Le Logiciel Libre du mois - Avril 2018 - Orca

Le Logiciel Libre du mois - Avril 2018 - Orca

jeudi 26 avril 2018

Orca est un lecteur d’écran. Cela signifie qu’il va chercher, avant que le message ne devienne un élément graphique, ce qu’il contient

Il analyse ce que c’est (un bouton, une case, un texte...) et renvoie le résultat de ce travail sur une synthèse vocale ou un afficheur braille. Il offre aussi une loupe, la possibilité de changer les contrastes, des fonctions pour lire les différentes zones de l’écran y compris celles non couvertes par le curseur de lecture / écriture, le focus, la gestion des clics de souris et des frappes au clavier...

Il est souvent intégré par défaut dans les distributions utilisant l’environnement de bureau Gnome. Il a également été testé avec succès sous Unity, le nouveau bureau d’Ubuntu, après installation via la logithèque. La voix libre par défaut Espeak est loin d’être agréable. Beaucoup décident ainsi de passer par des solutions propriétaires pour améliorer l’aspect de la synthèse vocale. Pour cela, la solution la plus fiable consiste à connecter Orca à ladite voix, au moyen d’un outil appelé speech-dispatcher. Ce connecteur, par ses modules, permet une connexion, notamment entre Orca et des synthèses comme Pico ou Voxin. Des projets libres à encourager existent pour corriger ce problème, tel que VoxForge.

La gestion du braille est excellente et ne pose aucun problème quand on a un afficheur pris en charge par Brltty.

Orca n’est pas le seul lecteur d’écran existant. Parmi les plus connus on peut également citer NVDA qui est libre mais fonctionne uniquement sous Windows, et JAWS qui est sous une licence privatrice qui coûte très cher.

Il n’existe pas de logiciel adapté à toutes les situations ni à tous les contextes. Orca n’étant pas forcément pour l’heure le logiciel le plus complet, il faut le tester pour savoir s’il convient à votre situation personnelle.

Orca souffre du fait qu’il n’est pour le moment pas multi-plateformes, et on utilise encore généralement une synthèse vocale propriétaire afin que ce soit plus agréable à écouter. Ce dernier a toutefois prouvé son efficacité à de nombreuses reprises !

Pour que le monde devienne plus accessible il faut que les outils soient disponibles dans tous les sens du terme (coûts, facilité d’utilisation, code source..) et ça, seul le Libre le permet. À notre connaissance, il s’agit donc de la seule solution de lecture d’écran efficace et disponible sous GNU/Linux au moment où nous écrivons ces lignes.

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL