Accueil > Actualité / Informations > Richard Stallman, Android n’est pas libre

Richard Stallman, Android n’est pas libre

lundi 3 octobre 2011


Richard Stallman, le fondateur de la Free Software Foundation, considère qu’Android n’est pas un logiciel libre. Dans un article paru dans "The Guardian", le pionnier du logiciel libre soutient que la question cruciale est de savoir jusqu’où Android respecte la liberté des utilisateurs et leur permet de contrôler leurs propres systèmes.


Richard Stallman indique que le noyau Linux d’Android est sous licence GPL mais que celui-ci est contenu dans des firmwares non-libres et que d’autres parties du système Android – développés par Google – contiennent aussi des logiciels propriétaires. Bien que Google a publié les sources de la version Android 1 et 2 comme logiciel libre sous licence Apache 2, "ce code n’est pas suffisant pour faire fonctionner un dispositif".


Mis à part le noyau Linux, le code source pour Android 3.0 et 3.1 n’a pas été rendu public. D’un point de vu légal ceci est acceptable car, contrairement à la GPL, la licence Apache ne stipule pas que le code source doit être disponible. Cependant Richard Stallman a soulevé des inquiétudes sur le fait que Google pourrait avoir l’intention de transformer Android en un système totalement exclusif. Il ajoute que "certains modèles d’appareils sont conçus pour empêcher les utilisateurs d’installer et d’utiliser des logiciels modifiés" et que le firmware contrôle les fonctions essentielles d’un smartphone. Sans les connaissances liées à ce dispositif, la marge de manœuvre de l’utilisateur est plus que restreinte.


Lire la suite

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL