Montpel’libre
Les logiciels logiquement libres

Accueil > Actualité / Informations > Nous allons intégrer des propositions de Richard Stallman

Nous allons intégrer des propositions de Richard Stallman

mercredi 21 décembre 2011


Le port de la barbe sera t-il obligatoire ?


Interrogée par notre confrère du Nouvel Observateur, Eva Joly, la candidate à l’élection présidentielle pour Europe-Ecologie-les Verts, a abordé de nombreux sujets liés à Internet et aux logiciels : Hadopi, ACTA, LOPPSI, mais aussi le partage sur Internet, ainsi que le logiciel libre. Hier, lors de son QG de campagne, Richard Stallman a même été invité pour présenter son point de vue sur l’actualité numérique.


Les points de vue d’Eva Joly sur le numérique dans son ensemble sont assez clairs : elle est pro logiciel libre, anti-ACTA ("le rejet est total"), contre la LOPPSI, et Hadopi "est une absurdité". Une position qui n’est pas nouvelle, puisqu’en juin dernier, la candidate avait déjà affirmé à Rue89 qu’elle abrogera Hadopi et LOPPSI "dès la première semaine" de son entrée à l’Élysée.

Néanmoins, concernant Hadopi, la candidate essaie comme bien d’autres de trouver des solutions de remplacement. En effet, Eva Joly affirme être pour son
"abrogation pure et simple". Sans compensation, la députée européenne verrait toutes les majors et de nombreux artistes se retourner contre elle.


Légalisons le partage


Un projet sera présenté en février prochain assure t-elle. Selon Frédéric Neau, responsable des activités internet du parti, ce dernier va "proposer une légalisation du partage sur internet et une solution pour la rémunération des artistes. Ce sera un mélange de différentes solutions, dont le mécénat global et la contribution créative".


Un tel patchwork est-il viable ? Nous en saurons plus en février prochain. En attendant, Eva Joly vante le système de partage et de distribution aux artistes vanté par Richard Stallman il y a quelque temps déjà. C’est-à-dire une sorte de licence globale où les internautes paient une certaine somme mensuelle. Un tiers de cette somme pourrait être attribuée aux artistes et aux œuvres du choix de l’internaute. Les deux autres tiers seront répartis en fonction de la racine cubique de la popularité de chaque artiste. "Par exemple, un artiste qui sera 1000 fois plus populaire sera payé 10 fois plus. C’est novateur et cela permet d’instaurer une nouveau rapport entre internautes et artistes" explique Eva Joly.


Les logiciels libres pour une plus grande liberté des citoyens


Enfin, concernant le logiciel libre, sujet si cher à Richard Stallman, la candidate souhaite en faire la promotion dans son programme, car les LL sont la "seule façon d’assurer la liberté des citoyens, de ne pas être géolocalisable, de ne pas être espionné".


Source

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL