Accueil > Actualité / Informations > Qu’est-ce que le Logiciel Libre ?

Qu’est-ce que le Logiciel Libre ?

lundi 16 avril 2012


Libre dans Logiciel Libre fait référence à la liberté et non pas au prix. Bien qu’utilisé depuis les années 80 dans ce sens, la première définition complète de l’expression Logiciel Libre apparaît dans le GNU’s Bulletin, vol.1 n°1, publié en février 1986. Plus particulièrement, le Logiciel Libre est caractérisé par quatre libertés :



 


  • La liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages.


Imposer des restrictions concernant l’utilisation d’un Logiciel Libre, par exemple dans le temps ("période d’essai de 30 jours", "cette licence expire le 1er janvier 2004"), géographiquement ("ce logiciel ne peut être utilisé dans les pays suivant : X, Y, Z") ou dans ses domaines d’application ("autorisation accordée pour l’utilisation dans les programmes de recherche et pour une utilisation non-commerciale" "ne peut être utilisé pour réaliser des bancs d’essais") a pour conséquence de rendre ce programme non-libre.



 


  • La liberté d’étudier le fonctionnement du programme, et de l’adapter à vos besoins.


Soumettre la compréhension d’un programme à des restrictions légales ou pratiques, telles que l’obligation d’acheter des licences, de signer un accord de non-divulgation (NDA, Non-Disclosure-Agreement en anglais) ou - pour un langage de programmation ayant différentes représentations possibles - rendre inaccessible la façon la plus simple de comprendre et d’éditer un programme ("le code source") en font un programme propriétaire (non-libre). Sans la liberté de modifier le programme, les gens restent à la merci d’un vendeur unique.



 


  • La liberté de redistribuer des copies, donc d’aider votre voisin.


Le coût de la copie et de la distribution des logiciels est dérisoire. Si vous n’avez pas le droit de donner un programme à une personne en ayant besoin, cela en fait un programme non-libre. Vous pouvez cependant choisir de le faire moyennant rémunération.



 


  • La liberté d’améliorer le programme et de diffuser vos améliorations, pour le bien de toute la communauté.


Selon le domaine, tout le monde n’a pas le même niveau de programmation. Certaines personnes ne savent pas du tout programmer. Cette liberté permet à ceux qui n’ont pas le temps ou les compétences pour résoudre un problème d’accéder indirectement à la liberté de modification d’un logiciel. Cela peut se faire en échange d’une rémunération.



 


Ces libertés sont un droit, pas une obligation, bien que le respect de ces libertés par une société entraîne l’obligation de ce respect par ses salariés. Chacun peut décider de ne pas en faire usage, mais chacun peut aussi choisir de les utiliser toutes. En particulier, il est nécessaire de comprendre que le Logiciel Libre n’interdit pas une utilisation commerciale de celui-ci. Ainsi, l’abandon d’un logiciel du fait d’une utilisation ou d’une distribution commerciale insuffisante n’en fait pas un Logiciel Libre. En fait, un grand nombre d’entreprises, dont certains des plus grands distributeurs de logiciels, basent totalement ou partiellement leur modèle économique sur le Logiciel Libre. Le Logiciel Libre rend légales l’aide et l’assistance, il ne les rend pas obligatoires.



 


La Free Software Foundation Europe est une organisation à but non lucratif dédiée à la promotion des Logiciels Libres et œuvre en faveur de la liberté dans la société de l’information



 


http://fsfe.org/about/basics/freesoftware.fr.html



 

Répondre à cet article

Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l'April.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL